lundi 19 avril 2010

La conservation du persil.


Sur tige :
dans un verre d'eau ou dans un sac plastique placé dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Par séchage: suspendre, la tête en bas, dans un endroit chaud, mais non humide. Pour les protéger de la lumière, les envelopper dans du papier kraft, les suspendre sur un fil. Détacher les feuilles des tiges et placer dans des bocaux et des flacons en verre coloré pour protéger de la lumière. La plante est sèche lorsqu'elle craque sous les doigts.

Le séchage au micro-ondes : vous pouvez les faire sécher en vérifiant toutes les 2 minutes le bon déroulement de votre séchage. Le temps de séchage est proportionnel à la quantité utilisée. Choisir un récipient spécial micro-ondes.

Séché: boîte hermétique à l'abri de la lumière.
Les graines peuvent être replantées. A conserver dans une boîte hermétique à l'abri de la lumière.

Macération : Remplir une bouteille en verre avec les herbes fraîches (persil, laurier, basilic, coriandre etc), recouvrir avec de l'huile au parfum neutre. Laisser macérer pendant deux semaines au moins.

Pour le vinaigre : chauffez un vinaigre de vin ou de cidre et versez sur les feuilles légèrement écrasées.

Congélation : pour avoir du persil toute l'année, disposer des feuilles ciselées dans le bac à glaçons. Recouvrir d'eau glacée. Faire congeler puis stocker les cubes dans un sac à congélation.
On peut aussi congeler des feuilles, badigeonnées d'huile d'olive.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...